L’étude des rêves est-elle une science exacte ?

l'étude des rêves nocturnes

Les songes figurent parmi le domaine d’étude du célèbre scientifique Freud. Le rêve est un regroupement de phénomènes qui se déroule tout au long du sommeil. Durant ces phénomènes, les êtres dormants rencontreront un flot de sensations, d’émotions et d’images au point de procurer une sensation d’éveil. Certains animaux ont la capacité de rêver et participent à de différents événements durant leur sommeil profond. Chez nous, être humain, les songes se distinguent par la rêverie et l’hallucination qui sont vécues dans un état éveillé.

L’onirologie : qu’est-ce que c’est ?

Les songes forment la clef de la plupart des sciences humaines. Toutefois, tous les mécanismes des rêves sont loin d’avoir été étudiés. Ainsi, seule l’interprétation des rêves reste le moyen conduisant l’être humain à une introspection inquiétante. Par conséquent, l’étude des rêves reste une remise en cause quotidienne chez l’Homme tant sur le plan psychologique que sur sa conduite sociale et humaine. Il paraît que les songes ouvrent tous les niveaux de la conscience. De toute évidence, la grande importance de l’étude des rêves ne doit plus être négligée vu qu’il est maintenant de cerner dans ces messages nocturnes le caractère, la santé physique, le tempérament ou encore la santé psychique du sujet. Ainsi, l’onirologie ou l’étude des rêves, ouvre un chemin vers la connaissance de soi, des autres ou du monde. Les songes permettent également de répondre inconsciemment aux interrogations existentielles.

L’interprétation des rêves.

Durant un sommeil de 8 h durant la nuit, plus de 6 cycles de sommeil se produisent, c’est-à-dire une séquence de 1 h 20 min qui se répète 6 fois. Bien entendu, que ce soit les cauchemars ou les beaux rêves, tous les éléments participant dans ces songes restent des paramètres pouvant être interprétés de plusieurs façons. Seulement, jusqu’à maintenant les scientifiques ne trouvent pas des manières exactes pour les définir. Par ailleurs, initiée par le génie allemand, Sigmund Freud, en 1899, la science des rêves reste jusqu’à maintenant un grand mystère pour l’humanité. En effet, l’étude des rêves reste jusqu’à présent dans le domaine de l’abstrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *